ALSTOM choisi pour automatiser le métro

metro marseille

Alstom va fournir les trains et la signalisation pour la conversion du métro de Marseille à une exploitation entièrement sans conducteur, a annoncé le constructeur le 26 novembre 2019.

Le contrat de 430 millions d’euros, financé par la collectivité locale Métropole Aix-Marseille-Provence, prévoit que les deux lignes du métro de la ville, équipées de pneus en caoutchouc, passeront à une exploitation sans conducteur d’ici la fin 2026. En 2016, Parsons et Assystem ont été nommés chefs de projet pour le programme d’automatisation dans le cadre d’un contrat de 29 million d’euros.

Alstom fournira sa signalisation CBTC Urbalis 400, ainsi qu’une flotte de 38 rames de quatre voitures à pneus. Prévues pour une mise en service début 2024, celles-ci remplaceront à terme la flotte actuelle de 36 rames, dont les plus anciennes datent de l’ouverture de la première section du métro en 1977.

Selon Alstom, les rames seront initialement exploitées avec des conducteurs en « mode semi-automatique » jusqu’à la mi-2025 sur la ligne M2 et jusqu’en 2026 sur la ligne M1.

Les rames de 65 m de long, avec une capacité de 500 passagers à 4/m2, seront équipées de la climatisation et d’un système d’information des passagers. Les stylistes marseillais Ora-ïto et Fabien Bourdier sont responsables de la conception.