Pourquoi Squeezie appelle à voter contre l’extrême droite ?

découvrez pourquoi squeezie appelle à voter 'contre l'extrême droite' et les réactions de jordan bardella du rn dans cette vidéo.
Temps de lecture : 3 minutes

Le podcasteur français Squeezie a récemment appelé à voter “contre l’extrême droite” lors des prochaines élections, provoquant une réaction virulente de la part de Jordan Bardella, membre du Rassemblement National. Cette prise de position a suscité une polémique sur les réseaux sociaux et soulève des questions sur l’implication des personnalités publiques dans le débat politique.

Contexte de la prise de position de Squeezie

Lucas Hauchard, mieux connu sous le pseudonyme Squeezie, est l’un des créateurs de contenu les plus influents en France avec plus de 19 millions d’abonnés sur YouTube. Dans une lettre ouverte publiée sur son profil Instagram, Squeezie a indiqué son intention de se mobiliser «contre l’extrême droite et leurs idées» aux prochaines élections législatives. Il a expliqué à ses abonnés, majoritairement jeunes, qu’il souhaitait les inciter à prendre part au vote pour contrer une montée inquiétante de l’extrême droite en France.

Le message de Squeezie

Squeezie a toujours pris soin d’éviter les prises de positions politiques pour ne pas influencer ses abonnés. Cependant, il a déclaré : «Je pense que s’opposer fermement à une idéologie extrême qui prône la haine et la discrimination va au-delà d’une quelconque prise de position politique». Par cette déclaration, le youtubeur de 28 ans appelle à une opposition claire à des idées qu’il juge dangereuses pour la société.

Dans sa publication, Squeezie met également en lumière certaines contradictions dans le programme du Rassemblement National (RN). Il souligne par exemple que le RN, bien qu’il se dise préoccupé par la misère sociale, a voté contre des mesures visant à augmenter le SMIC.

Réaction de Jordan Bardella

Jordan Bardella, président du RN, n’a pas tardé à réagir. Dans une lettre ouverte publiée sur Instagram, il a accusé Squeezie d’adopter une posture apolitique tout en s’engageant contre des millions de Français. Bardella a dénoncé ce qu’il considère comme des argumentaires mensongers, inspirés par la France insoumise.

Il a également critiqué Squeezie en insinuant que sa prise de position pourrait être motivée par des rivalités personnelles ou professionnelles, notamment avec le youtubeur Tibo InShape, qui serait passé devant Squeezie en termes de popularité.

Soutiens et critiques envers Squeezie

La prise de position de Squeezie a été accueillie de différentes manières sur les réseaux sociaux. De nombreux utilisateurs et personnalités publiques, comme la journaliste Salomé Saqué, ont exprimé leur soutien. Des commentaires tels que «Bravo!», «Enfin!», et «Merci» ont fleuri sous sa publication.

Cependant, d’autres abonnés ont exprimé leur mécontentement, certains allant même jusqu’à annoncer leur intention de se désabonner. Cette réaction mitigée met en lumière la difficulté pour les créateurs de contenu de s’engager politiquement sans risquer d’aliéner une partie de leur audience.

La force de l’engagement des influenceurs

Cette mobilisation de Squeezie intervient dans un contexte où de nombreux internautes reprochent aux influenceurs et youtubeurs de ne pas s’exprimer sur des enjeux importants comme les élections législatives anticipées. En prenant la parole, Squeezie espère non seulement sensibiliser sa communauté mais aussi inspirer d’autres influençeurs à faire de même.

En conclusion, la prise de position de Squeezie contre l’extrême droite et la réponse virulente de Jordan Bardella illustrent la complexité et les risques inhérents à l’engagement politique des influenceurs. Cela montre également l’importance croissante des créateurs de contenu dans le débat public et leur potentiel d’influence sur les jeunes générations.